Voyager à l'étranger avec des enfants mineurs

Voyager à l'étranger avec des enfants mineurs
Le temps des fêtes approche. Vous planifiez un voyage en famille. Le père ou la mère de votre enfant ne peut se joindre à vous. Lisez ce qui suit et... ne partez pas sans elle!

Que vous soyez mariés, conjoints de fait ou divorcés, chaque parent exerce l'autorité parentale sur ses enfants (à moins d'une ordonnance contraire du tribunal). Ainsi, les deux parents doivent être d'accord pour que leur enfant quitte le pays. Pour se faire, le Ministère des Affaires Étrangères recommande fortement d'avoir en sa possession une lettre de consentement signée par le parent qui ne voyage pas avec son enfant (ou les deux, si l'enfant voyage seul ou avec quelqu'un d'autre). Vous pouvez la rédiger vous-même à l'aide de modèles fournis par le gouvernement. Mais sachez qu'idéalement elle devrait être notariée, prouvant ainsi aux autorités étrangères que tout est en règle avec le ou les parents absents. Même si cette lettre n’est pas systématiquement demandée par tous les agents d’immigration, mieux vaut prévoir le coup et avoir le document en main, que de se retrouver dans une situation fâcheuse où les autorités frontalières vous refusent l'entrée, ou encore pire... Dites-vous bien que cette lettre a pour but de prévenir les enlèvements à l’international.

Prévoyez et ne soyez pas pris au dépourvu.

Me Véronique L. Jacques, Notaire
Me Véronique L. Jacques, Notaire
Besoin d'une consultation?

Contactez-moi



Cookie consent

Please choose which cookies you want to consent to.