Qu’est-ce que le mutisme sélectif?

Mon enfant refuse de parler à l'école ou la garderie seulement. Que se passe-t-il? Que dois-je faire?

On parle de mutisme sélectif lorsqu’un enfant a la capacité de parler et de comprendre, mais qu’il ne parle pas dans certaines situations spécifiques et ce, de façon persistante (i.e. plus d’un mois). L’enfant demeure muet alors qu’il est tout à fait capable de parler dans des situations plus familières où il se sent à l’aise. Il développe une peur de parler hors du contexte familial et ce phénomène s’observe très souvent à l’école.

Le mutisme sélectif est considéré comme un trouble anxieux de l’enfance et serait souvent associé à de la phobie sociale. En gardant le contrôle sur sa parole et en demeurant muet, l’enfant réduit ainsi son anxiété. Ce trouble toucherait environ 7 enfants sur 1000, dans une proportion similaire de filles et de garçons, et apparaîtrait généralement autour de l’âge de 5 ans. On retrouverait également du mutisme sélectif à l’âge adulte, mais peu d’études ont été réalisées sur cette clientèle. Par conséquent, on ne dispose de peu de chiffres sur la prévalence du mutisme sélectif chez les adultes.

Les causes du mutisme sont encore méconnues et serait davantage le résultat de plusieurs facteurs et non d’une cause unique. Par contre, on retrouverait fréquemment une histoire familiale de timidité accrue ou de phobie sociale chez les parents.

Comment aider votre enfant?

Le mutisme sélectif sème souvent de la confusion et de la frustration chez les parents. Ces derniers décrivent souvent leur enfant comme étant un moulin à paroles à la maison alors que les intervenants scolaires leur dressent un portrait d’un enfant totalement effacé et très silencieux. Bien que la problématique de l’enfant ne se vive pas à la maison, il est essentiel que les parents s’impliquent activement afin d’aider leur enfant.

Voici donc quelques conseils destinés aux parents afin d’éviter de renforcer le mutisme de leur enfant :

  • Évitez de banaliser le problème et de penser que le problème se résorbera avec le temps. Il faut intervenir tôt. Lorsqu’un enfant demeure muet plus d’un mois, il faut rapidement intervenir.
  • Ne forcez pas votre enfant à parler.
  • Évitez d’émettre ou de tolérer des commentaires désobligeants provenant de l’entourage à son égard (ex. : « Tu ne me parles jamais. », « Est-ce qu’on a volé ta langue? »).
  • Sensibilisez et informez les gens de l’entourage sur ce qu’est le mutisme sélectif.
  • Faites-lui remarquer des activités ou choses dans lesquelles il est bon…Valorisez autre chose que la parole!!! Il a sûrement des aptitudes dans d’autres domaines : dessin, bricolage, sports, musique, etc.
  • Encouragez les interactions sociales en invitant de bons amis de sa classe à venir à la maison. Ainsi, le transfert de la parole de la maison à l’école risque de se faire plus facilement.
  • Parlez à votre enfant du mutisme et montrez-lui que vous êtes confiant qu’il réussira à surmonter ce défi avec le temps. Soyez positif!

Si votre enfant semble présenter un mutisme sélectif, n’hésitez pas à consulter notre blog www.blogorthophonie.com ainsi que le site créé par l’organisme « Ouvrir la voix » qui est dédié entièrement au mutisme sélectif afin pour obtenir davantage d'informations. Des suggestions de livres sont aussi disponibles sur la page Facebook Nanny secours. Nous vous recommandons « Aider son enfant à surmonter le mutisme sélectif ».

Blog orthophonie

Le blogue orthophonie a été créé en 2010 par Céline de Brito, Brigitte Chaput et Marie Plourde, toutes trois orthophonistes. En 2012, elles ont décidé de le transformer en portail afin que tous les parents et intervenants œuvrant auprès des personnes présentant de près ou de loin un trouble de la communication retrouvent un maximum d’information sur le sujet. Elles ont aussi créé livres et jeux sur la stimulation du langage, Les Jeux de Bri-Bri (www.bribri.ca).

Blog orthophonie
Besoin d'une consultation?

Contactez-moi



Cookie consent

Please choose which cookies you want to consent to.