La patience, ça s’apprend!

La patience, ça s’apprend!
La patience n’est pas une habileté innée. Les enfants doivent en faire l’apprentissage peu à peu dès la petite enfance. Depuis la naissance de bébé, nous nous efforçons de répondre à ses besoins, en tout temps, et le plus rapidement possible, ce qui est essentiel afin de créer un lien d’attachement sécuritaire.
Notre enfant doit pouvoir compter sur nous. Toutefois, un enfant ne se réveille pas du jour au lendemain avec la capacité d’attendre. Comme dans toute chose, nous devons l’aider à apprendre cette notion qui peut amener son lot de frustration au début. Voici donc quelques stratégies pour vous permettre d’aider votre enfant à faire cet apprentissage :

À partir d’environ 6 mois…

  • Lorsque votre enfant pleure ou crie pour obtenir quelque chose, vous pouvez attendre de 30 à 60 secondes avant de lui donner ce qu’il désire. Augmentez de quelques secondes tous les mois. N’hésitez pas à compter les secondes dans votre tête.
  • Lors des repas et collations, ne pas lui donnez immédiatement à manger dès qu’il est assis dans sa chaise haute.
  • Utilisez le reflet afin d’aider votre enfant à attendre. « Je sais mon chéri, tu aimerais que je te prenne tout de suite dans mes bras. Je me lave les mains et j’arrive. »

À partir de 2 ans…

  • Vous pouvez faire attendre votre enfant de 1 à 2 minutes avant de lui donner ce qu’il demande.
  • La mise en place des routines en image aidera votre enfant à se situer dans le temps et ainsi être davantage patient.

À partir de 4 ans…

  • À cet âge, vous pouvez aisément exiger de votre enfant qu’il soit capable d’attendre au moins 4-5 minutes consécutives.
  • Exposez votre enfant à quelque chose qu’il aime sans l’autoriser à le prendre tout de suite. Ce petit exercice le pousse à contrôler la pulsion qu’il ressent, qui est provoquée par son désir.
  • Les jeux de rôle peuvent être un bon moyen d’aider votre enfant à intégrer encore mieux le concept de la patience.

Pour tous…

  • Un support visuel est souvent efficace pour aider les jeunes à se situer dans le temps et ainsi mieux apprivoiser la notion du temps qui passe. Vous pouvez utiliser une minuterie, le micro-ondes, une horloge, un « Time timer » ou encore un calendrier où vous pouvez indiquer les activités à venir.
  • Le reflet et l’empathie aident les petits et les grands à faire de nouveaux apprentissages. Être empathique à ce que l’autre doit ressentir et le verbaliser ne peut que rassurer la personne qui tente de faire l’acquisition de nouvelles aptitudes.
Plus vous ferez pratiquer votre enfant, et plus il développera sa patience. Alors, prêchez par l’exemple et soyez patient!!

Pictogrammes disponibles dans notre boutique en ligne

Pictogrammes pour la routine du dodo

  NS-Acheter-Rose        

 Pictogrammes pour la routine du matin

    NS-Acheter-vert
Hélène Fagnan
Hélène Fagnan

À lire aussi

Contactez-moi